Les dangers de la pratique du « Street-Pooling »


Le « street-pooling », qui peut être traduit par « piscine de rue » est une pratique consistant à ouvrir les points d’eau d’incendie pour se rafraichir en période de forte chaleur.

 

En plus d’avoir un impact écologique et financier pour la collectivité, cette pratique est dangereuse sur plusieurs points.

  • Il y a d'abord un risque de blessure. Ainsi, en 2015, un garçonnet de 8 ans avait été blessé après avoir été violemment projeté en l’air par la force des jets d’eau à Bobigny.
  • Ensuite, il y a des conséquences directes :

                 - Les rues, caves et parkings se retrouvent inondés,
                 - Les voiries deviennent impraticables ce qui génère un fort risque d’accident, 

                 - Il y a un risque d’électrocution de toutes les personnes qui ont les pieds dans l’eau si celle-ci entre en contact avec un transformateur électrique.

  • Enfin, de façon indirecte, le " street pooling " génère aussi une baisse de pression de l'eau dans les réseaux. La pression va jusqu'à baisser ce qui peut amener les sapeurs-pompiers à rencontrer des difficultés pour lutter efficacement contre les incendies.

Rappelons que le fait de forcer un point d’eau d’incendie dans le cadre du « street-pooling » est assimilé à du vol et que cette action est réprimée par trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amendes (article 311-3 du Code pénal), sans compter la réparation du préjudice subi par la commune (réparation du point d’eau d’incendie et consommation d’eau).
 

Reprise des stages à l’EDIS

Après avoir mis à jour et replanifié l’ensemble de l’offre de formation du SDIS 80 pour cette fin d’année 2020...