COMMUNIQUE DE PRESSE


Conseil d’administration du SDIS de la Somme du mardi 11 décembre 2018

Stephane HAUSSOULIER, Président du Conseil d’Administration du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Somme (SDIS), informe des principales décisions portant sur :

 

1)    Vote du budget avec une stabilité des dépenses et des recettes :

 

A travers ce budget, le SDIS poursuit sa démarche de maîtrise des dépenses de fonctionnement et confirme sa volonté de mener à bien les projets de renouvellement des équipements et de construction et de rénovation des casernements afin d’améliorer les conditions de travail des sapeurs-pompiers.

Les débats, lors de la séance, ont souligné la nécessité de prendre en compte les contraintes financières du SDIS. C’est pourquoi, la participation financière des communes ou des EPCI aux opérations immobilières nouvelles est indispensable pour limiter notre besoin d’emprunt.

 

Chiffres clés

 

a.     Contribution du Conseil Départemental : conformément à la convention pluriannuelle
2017-2022, la contribution du Conseil Départemental est fixée à 25 000 000 €, à l’identique de l’exercice précédent.

 

b.    Contributions communes et EPCI : le taux d’augmentation est encadré par la loi de sorte que la contribution est fixée à 18 764 000 €, soit une augmentation de 1,92%.

 

c.     En fonctionnement, des suppressions et transformations de postes permettent le recrutement de 24 caporaux de sapeurs-pompiers tout en maîtrisant la masse salariale. Ces recrutements permettront de faire face à une augmentation constante de l’activité opérationnelle (+ 10% attendu cette année).

 

d.    En section d’investissement, l’adoption d’un nouveau Schéma Départemental d’Analyse et de Couverture des Risques se traduit par un plan ambitieux en matière de construction de caserne et de renouvellement d’équipement. Ainsi, des opérations importantes de reconstruction de Centres de Secours sont actuellement en cours (Amiens Ferry, Gamaches et Val de Somme), tandis que des crédits doivent être ouverts afin de financer les opérations nouvelles (Bernaville, Beaucamps-le-Vieux, Conty, Fort-Mahon, La Hotoie à Amiens, Nesle, Saint-Valéry-sur-Somme et Vignacourt).

Conseil Départemental, communes, EPCI et SDIS œuvreront de concert à la concrétisation de ces différents projets.

 

e.     A ces investissements, s’ajoutent les dépenses nécessaires au renouvellement des matériels du SDIS (véhicules, matériels d’incendie et de secours, transmissions, logiciels, etc.). Malgré l’acquisition de matériels nouveaux nécessaire à l’amélioration de la qualité de la réponse opérationnelle, l’effort de rationalisation effectué permettra de réduire au fil des ans cette ligne de dépense, tant en investissement qu’en fonctionnement.

 

2)    Revalorisation du taux d’astreinte pour les SPV :

 

L’engagement altruiste des sapeurs-pompiers volontaires se concrétise par une disponibilité importante sous la forme notamment d’astreintes. Cette disponibilité conditionne le maillage opérationnel cohérent du territoire départemental.

Afin d’apporter une pleine reconnaissance à cet engagement, notamment lorsque la contrainte est la plus forte, le taux d’astreinte en journée est réévalué de 7 à 9%. L’indemnité horaire passe ainsi de 63 à 81 centimes en moyenne. Ainsi, une astreinte de 12h sera rémunérée 9,72 euros.

 

3)    Organisation du CTA/CODIS :

 

Le Centre de Traitement de l’Alerte et le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours constituent le centre névralgique du dispositif opérationnel du SDIS. De leur bon fonctionnement dépendent le déclenchement rapide et la bonne gestion des moyens de secours, en réponse à un appel 18. Afin de parfaire la supervision et la coordination des différentes missions, il est créé à compter du 01 janvier 2019, une fonction d’officier CODIS activée en journée et veillée la nuit, une nouvelle organisation du travail en découlera.

 

4)    Projet Nexsis :

 

Le SDIS de la Somme a décidé d’accompagner le projet Nexsis qui a pour objectif de mettre en place un système unifié au niveau national de gestion de l’alerte et de gestion opérationnelle au profit des centres d'appels d'urgence, ouvert aux partenaires (gendarmerie, police, SAMU).

Les SDIS pourront ainsi disposer du meilleur de la technologie pour des dépenses moindres. Le déploiement de ce projet devrait intervenir entre 2021 et 2025. Dès l’année prochaine, le SDIS de la Somme contribuera financièrement à la construction de ce projet.

 

Le SDIS 80 participera aux Rencontres de la Sécurité le 10 octobre prochain

Sensibilisation aux Gestes qui Sauvent, risques domestiques à l’approche de l’hiver, comment devenir sapeurs-pompie...