Journée portes ouvertes au CIS Albert


Le samedi 15 juin 2019, de 9 heures à 18 heures, le centre d’incendie et de secours d’Albert a ouvert ses portes au public.

 

Ce type de manifestation n’avait eu lieu depuis plus de dix ans dans la cité de l’Ancre. « Le but de cet événement est de présenter notre profession à travers nos valeurs et nos techniques mais surtout de promouvoir le volontariat » explique, le commandant Frédéric Vallée, chef du centre de secours.

Dès le début de matinée, le public composé de familles avec de jeunes enfants est venu en nombre à la rencontre des Hommes du feu. La météo clémente est venue parfaire le dispositif. Les sapeurs-pompiers d’Albert présentaient l’ensemble de leurs engins et les locaux de la route de Millencourt à Albert. Sous la tente du service de santé, Cathy, l’infirmière de garde accueillait le jeune public pour les initier au massage cardiaque. Tout au long de cette journée, le public a pu assister à des démonstrations plus vraies que nature à la fois en secourisme mais aussi en incendie grâce aux jeunes sapeurs-pompiers. Le point d’orgue de cette manifestation a eu lieu en milieu d’après-midi avec la manœuvre de désincarcération. L’occasion de rappeler quelques conseils de prudence à bord des véhicules et lors d’accidents de la route.

Enfants comme adultes ont pu prendre conscience de la rigueur de cette profession et de la technicité mise en œuvre sur intervention. Toutefois, le but de ces portes ouvertes était aussi de « démystifier » certaines croyances notamment sur le niveau sportif attendu pour devenir sapeur-pompier. « Les soldats du feu ont une bonne condition physique, certes, mais aussi des valeurs, un savoir-faire et font preuve d’une grande disponibilité » commente le chef de centre. Si cette journée a pu susciter quelques vocations, gageons qu’elle a au moins illuminé certains rêves cette nuit là.

 

Passation de commandement du corps départemental

Le 17 septembre dernier, c'est tenue la passation de commandement entre le Colonel VIDOT et le Colonel CONTAL.